Thematics AM, société de gestion affiliée de Natixis annonce la sortie d’un nouveau fonds fondé sur l’économie de l’abonnement.

L’essor des technologies du numérique a donné naissance à de nouveaux modes de consommation. Parmi eux, se distinguent clairement les offres d’abonnement qui ce sont très fortement développées ces dernières années. Le fonds Thematics Subscription Economy permet de cibler cette stratégie.

L’économie de l’abonnement: Qu’est ce que c’est ?

Pour l’utilisateur, qui privilégie de plus en plus l’usage à la propriété, c’est très simple : il s’agit de disposer d’un produit ou d’un service tant qu’on y est abonné. De très nombreux services à destination des particuliers, comme les transports, les services audiovisuels (Netflix…), la téléphonie mobile, la musique en streaming (Spotify, Deezer), l’internet ou l’accès à une salle de sport reposent sur le modèle économique de l’abonnement. Aujourd’hui, on voit apparaître de nouveaux services plutôt inattendus dans la beauté, les vêtements ou l’alimentaire (Hello Fresh…). Dans les entreprises, l’abonnement est devenu la norme, grâce notamment, à l’essor du Cloud.

Et du coté de l’entreprise qui émet le service, le modèle économique de l’abonnement présente bien des avantages. Il permet d’avoir une grande visibilité, de la constance et de sécuriser ses revenus. Par ailleurs, ce type de facturation permet notamment grâce à la systématisation de la reconduction de l’abonnement de créer une forte barrière à la sortie de l’utilisateur du service. Ce que les professionnels du marketing nomme le taux d’attrition (ou churn en anglais), c’est à dire le taux d’utilisateurs qui stoppent leurs abonnements au service, est beaucoup plus faible sur des services avec abonnement que sans.

Quelques chiffres 

100 milliards de dollars – Le poids du marché des logiciels dédiés à l’économie de l’abonnement (source : Ziqy.co)

167 Millions –  C’est le nombre d’abonnés Netflix à fin 2019 (source : statista.com)

95% – C’est le pourcentage de français qui possède au moins un abonnement. Ce taux est de 85% à l’échelle européenne. (source : slimpay.com)

9% – seulement des français sont attachés au fait de posséder ou non un bien qu’ils consomment (source : L’économie de l’abonnement, 2018)

38% – Le pourcentage de consommateurs possédant plus de 6 abonnements (source : Slimpay.com)

Comment investir

Pour l’instant, seul le fonds Thematics Subscription Economy permet de cibler spécifiquement cette thématique. Le fonds est également intégré comme une stratégie à part entière du fonds Thematics Meta et sera également présent au lancement du fonds de fonds Friedland Thématique Megatrend.

Avertissements et risques ? 

  • Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
  • La valeur d’un investissement peut fluctuer à la hausse comme à baisse avec de fortes amplitude et surtout à court terme. Assurez vous que votre investissement correspond à vos objectifs d’investisseur, à votre profil de risque et aussi à votre horizon de placement.
  • Assurez vous toujours de bien comprendre les risques, avantages et inconvénients des supports sur lesquels vous investissez. Dans le doute abstenez-vous.
  • Faite vous accompagner par un professionnel qualifié, gérant, banquier privé, conseiller en investissement, ou conseiller en gestion de patrimoine pour vous aider à valider la pertinence de vos investissements par rapport à votre situation et à vos objectifs

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Farnault Investissement.

Notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine gère 130 millions d’euros pour le compte de 230 familles et entreprises. Nous élaborons des stratégies d’investissement sur mesure, nous optimisons les solutions mises en place et la fiscalité. 

Ludovic Farnault est associé et CEO du cabinet Farnault Investissement. Conseiller en gestion de patrimoine depuis 15ans. Diplômé d’un Master 2 en gestion patrimoine et en cours de formation d’un Executive MBA, il accompagne ses clients pour leur permettre de matérialiser leurs objectifs financiers et patrimoniaux.


Contacter Ludovic :