Pouvez vous nous présenter rapidement Sanso IS et le fonds Objectif Durable 2024

Sanso IS se positionne comme l’acteur de référence indépendant de la Finance Responsable. Nous gérons plus de 850 millions d’euros en fonds et mandats pour le compte de clients institutionnels et particuliers intermédiés par des CGPI.

Nous avons récemment lancé un nouveau fonds : Sanso Objectif Durable 2024. Il s’agit d’un fonds obligataire Buy & Hold labellisé ISR et de partage. Les émetteurs sont sélectionnés conformément à l’engagement responsable et durable de Sanso IS.

Quel est l’objectif de performance du fonds et la durée d’investissement recommandée.

Les fonds dits Buy&Hold sont des fonds de portage obligataire. L’idée de ce fonds est d’investir en diversifiant à travers 80 obligations de maturité inférieure à 2024 et de les porter jusqu’à leur échéance en encaissant chaque année les coupons offerts.

L’intérêt de ce type de stratégie réside dans la visibilité sur le rendement. Aujourd’hui, le taux de rendement actuariel du fonds est de l’ordre de 4% (brut de frais de gestion).

Nous recommandons de conserver le fonds sur une durée de 5 ans.

D’où viennent les expertises de Sanso IS en matière de gestion obligataire ?

Laurent Boudoin et Philippe Douillet sont deux gérants expérimentés cumulant plus de 60 ans d’expérience sur les marchés.

Philippe a travaillé chez ABN/AMRO en tant que directeur de la trésorerie et des marchés obligataires et Directeur des Marchés Financiers chez ING, quant à Laurent, il a travaillé plus de 15 ans chez JP Morgan et au sein de différentes sociétés de gestion.

Comment s’opère la sélection des émetteurs, notamment au regard de votre filtre “responsable et durable” ?

Nous avons développé une méthodologie de prise en compte des données ESG dans le processus d’investissement de nos fonds obligataires.

La sélection d’obligations est basée sur une analyse fondamentale discrétionnaire. L’équipe de gestion suit en permanence un certain nombre d’émetteurs conforment à leur univers investissable et se positionne sur ceux-ci lorsque leur valorisation devient attractive relativement à leurs caractéristiques fondamentales.

Le gérant finalise sa sélection en prenant en compte :

  • Les exclusions liées au Pacte Mondial et/ou aux BASM(bombes à sous munitions), MAP(Mines Anti Personnel) ainsi qu’aux secteurs du Charbon et du Tabac
  • Le pourcentage du CA réalisé sur des activités facilitant l’atteinte des ODD.
  • La note ESG
  • L’empreinte carbone.

Ces éléments sont à disposition des gérants dans l’outil Suivi Data ISR.

Ils construisent leur portefeuille en veillant à obtenir :

  • Une note ESG supérieure à celle de l’univers d’investissement
  • Une empreinte carbone inférieure à celle de l’univers d’investissement
  • Une exposition aux entreprises facilitant l’atteinte des ODD supérieure à celle de l’univers d’investissement
  • Par ailleurs, le portefeuille ne peut détenir aucune valeur exclue.

Pouvez nous donner l’exemple d’un émetteur sélectionné et nous dire pourquoi vous l’avez choisi ?

La société “électricité du Portugal” produit, distribue et fournit de l’électricité et du gaz naturel au Portugal et en Espagne. Elle s’est engagée de façon résolue dans la production d’électricité d’origine éolienne et hydroélectrique en Espagne, au Portugal, en France et en Belgique.

L’environnement crédit reste porteur, notamment grâce à un contexte de prix de marchés régulés et à la longue durée des contrats de fourniture d’énergie.

L’arrivée au capital pour 23% de l’opérateur d’Etat chinois « China Three Gorges » a eu un impact légèrement favorable sur la dette, en raison du rating plus élevé de l’acheteur (A+  contre BBB- pour EDP).

A noter l’importante implication de ce nouvel actionnaire dans le secteur des énergies renouvelables. Du point de vue ESG, la société est notée 10 /10.

Que signifie concrètement la notion de « fonds de partage » pour Sanso Objectif Durable 2024 ?

Sanso IS, en plus du Label ISR, a choisi d’aller plus loin dans la démarche de responsabilité et de contribuer à travers ce fonds de partage à faire le lien entre les épargnants qui veulent donner du sens à leurs placements et les émetteurs qui répondent à des problématiques de développement durable.

Notre fonds Sanso Objectif Durable 2024 répond particulièrement à cette philosophie : premier fonds obligataire « à échéance » intégrant les principes d’Investissement Socialement Responsable ET de Partage : nous reversons 10% des frais de gestion au bénéfice d’associations de défense de l’environnement et de préservation des océans (L’Institut Océanographique de la fondation Albert 1er de Monaco et  Surfrider Foundation Europe).

Notre philosophie : Être responsable, performant & engagé.

  • Financer les acteurs de la transition vers une économie durable.

Pour répondre aux Objectifs de Développement Durable définis par les Nations-Unies et pour bénéficier d’opportunités liées à la croissance forte des marchés sous-jacents.

  • Privilégier les émetteurs soucieux de leur responsabilité sociétale

Pour favoriser les acteurs économiques prenant en compte les intérêts de l’ensemble de leurs parties prenantes et pour éviter certains risques financiers dus à une mauvaise gestion des enjeux ESG.

  • Etre acteur du changement

En contribuant à une prise en compte généralisée des enjeux ESG mais aussi en s’engageant dans des initiatives de places visant à promouvoir l’ISR et en soutenant financièrement des fondations

Pourquoi investir dans ce fonds ?

  • Une espérance de rendement supérieure aux fonds Euros
  • Un fonds offrant une certaine visibilité sur les rendements à venir
  • Un risque mesuré (SRRI 3)
  • Une faible corrélation aux marchés actions
  • Un investissement socialement responsable en s’exposant à des émetteurs qui contribuent positivement aux objectifs de développement Durable
  • Une alternative crédible aux produits immobiliers de l’assurance vie (OPCI SCPI)
  • Un fonds de Partage, qui redistribue 10% des frais de gestion financières à deux associations, luttant contre la pollution plastique, la pollution des océans et la protection de la biodiversité marine.
  • Fonds liquide avec une valeur liquidative quotidienne
  • Pas de frais d’entrée, pas de frais de sortie, pas de période de commercialisation

Ludovic Farnault est associé et CEO du cabinet Farnault Investissement. Conseiller en gestion de patrimoine depuis 15ans. Diplômé d’un Master 2 en gestion patrimoine et en cours de formation d’un Executive MBA, il accompagne ses clients pour leur permettre de matérialiser leurs objectifs financiers et patrimoniaux.


Contacter Ludovic :