Retour sur l’impact du coronavirus.

Coronavirus : Que s’est-il passé sur les marchés ?

La semaine dernière aura été très largement marqué par le tournant opéré par les marchés d’un optimisme béat vers un pessimisme noir.

Il n’aura fallu que 5 jours pour effacer les 6 derniers mois de hausse. En 5 jours ; le CAC 40 aura produit une performance de -8,32%, l’Eurostoxx -8,73% et le Dow Jones -9,13%.

Tandis que le risque de pandémie se profile à l’horizon, le sujet qui inquiète les marchés n’est pas tant le taux de mortalité lié au Corona Virus puisqu’il apparait relativement faible, mais les mesures de confinement déjà prises et celle à venir en fonction de l’expansion du virus.

Ces mesures entraînent d’un côté un choque d’offre en perturbant fortement les chaines de production et de l’autre un choc de demande du fait de consommateurs qui par peur ou par obligation limitent leurs sorties et déplacement à leur stricte minimum.

Ces mesures de restriction auront donc un impact absolument certain sur l’économie mondiale sans que l’on puisse aujourd’hui en prédire l’ampleur.

Cette baisse de marché est-elle justifiée ?

Personne ne peut le dire, à cet instant, il est strictement impossible de chiffrer sérieusement les conséquences du Corona Virus. Ce qui est sûr c’est qu’après une année 2019 affichant des performances comprises entre +20 et +30%, il était fort probable qu’une consolidation se manifeste à la naissance d’un vrai stress économique.

Comme nous l’écrivions dans notre Lettre annuelle, nous avons de notre côté, fait le choix de commencer à réduire l’exposition au risque des portefeuilles dès le mois de septembre 2019 par les actions suivantes :

  • Non réinvestissement de produits structurés débouclés
  • Arbitrages de fonds « action » purs vers produits structurés permettant de protéger le capital à terme en cas de baisse limitée (-40%)
  • Renforcement dans les portefeuilles des supports de rendement dont les performances ne sont pas corrélées directement aux marchés financiers

Qu’allons-nous faire maintenant ?

Dans ce contexte incertain, nous sommes assez confortables avec des positions prudentes. Toutefois, nous profitons de l’occasion pour rappeler que notre stratégie d’investissement sur le segment dynamique des portefeuilles repose sur deux axes fondamentaux :

  1. Ne pas avoir peur d’avoir une gestion contrariante
  2. Sélectionner des thématiques d’investissement structurelle.

Il est d’ailleurs intéressant de noter que cette stratégie d’investissement permet de très largement contenir l’impact de cette baisse là où les grands indices actions européens, américains ou asiatique dévissent de près de 10%.

Performances des portefeuilles modèles depuis le 01/01/2020*
PrudentÉquilibréDynamique
1,07%-2,34%-4,38%

*Source Quantalys -Date de valeur au 28/02/2020 sauf pour H2O Multibonds au 27/02/2020 et Dynapierre au 15/02/2020

Nous avons d’ailleurs déjà commencé à profiter de ces 10% de baisse pour investir une partie des capitaux en attente et pour construire de nouveaux produits structurés dont nous vous parlerons prochainement. En effet, ce contexte de hausse forte de volatilité est particulièrement favorable à la construction de ce type de produit. Nous restons donc convaincus qu’il peut être opportun de profiter de ce type d’environnement chahuté pour prendre des positions sur des thématiques d’investissement qui, certes baisseront de manière temporaire en cas de crise sur les marchés, mais dont les perspectives à 5 ou 10 ne laissent que peu de doute.

N’hésitez pas à prendre attache avec votre interlocuteur habituel au sein du cabinet, toute notre équipe reste à votre disposition.

Farnault Investissement.

Notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine gère 130 millions d’euros pour le compte de 230 familles et entreprises. Nous élaborons des stratégies d’investissement sur mesure, nous optimisons les solutions mises en place et la fiscalité. 

Ludovic Farnault est associé et CEO du cabinet Farnault Investissement. Conseiller en gestion de patrimoine depuis 15ans. Diplômé d’un Master 2 en gestion patrimoine et en cours de formation d’un Executive MBA, il accompagne ses clients pour leur permettre de matérialiser leurs objectifs financiers et patrimoniaux.


Contacter Ludovic :