La situation au 12/03

Bonjour à tous

Après une première semaine de chute sur les marchés du 24 au 28 Février, la deuxième semaine n’a pas vu la situation s’améliorer. Les investisseurs s’inquiètent d’une propagation mondiale, qui parait de plus en plus inévitable et particulièrement en Europe et aux Etats-Unis.

Après un rapide rebond technique, la baisse est repartie de plus belle, de l’ordre de 3% à 5% sur les principales places financières la semaine dernière.

La bourse de Paris a même connu la pire séance de son histoire avec une chute de -12.28% aujourd’hui.

Et malgré le ralentissement des contaminations au coronavirus en Chine (« seulement » 15 nouveaux cas déclarés aujourd’hui), où les usines reprennent progressivement leur activité, ça ne semble rassurer personne.

Dans le reste du monde l’épidémie progresse. D’après un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles aujourd’hui, c’est plus de 125.000 cas qui ont été recensés dans 115 pays et territoires, causant la mort de 4.600 personnes.

Les craintes que nous évoquions lundi dernier sur les problèmes d’offre et de demande se sont cristallisées. La chute du pétrole, la décision de Donald Trump de fermer ses frontières aux européens et les réponses jugées insatisfaisantes de la BCE ont très largement amplifiées l’anxiété des investisseurs.

La Banque centrale européenne au travers de sa présidente, Christine Lagarde a même parlé d’une “considérable aggravation des perspectives de croissance à court terme”

L’impact économique de cette crise sanitaire et surtout les mesures mises en place par les différents gouvernements sont tout simplement inchiffrable à l’heure actuelle. Et c’est le principal problème pour les opérateurs de marchés qui capitulent les uns après les autres.

La baisse du CAC 40 depuis le 1er janvier à date est de -32.35%.

Qu’en est-il de l’impact de cette crise sur notre gestion ?

Nous restons sereins avec les positions prudentes de nos portefeuilles. Les portefeuilles modèles ne reflètent pas forcement intégralement les performances de nos clients du fait de nos stratégies d’investissements progressifs et/ou de sécurisation des plus-values. Ainsi, l’entrée sur ces portefeuille modèle ou les sorties se font toujours progressivement. Toutefois, cela vous donne une bonne idée de la pertinence de nos stratégies  

Portefeuilles Modèles YTD 2020*
PrudentEquilibréDynamique
0,59%-4,01%-10,57%

Attention, il y a un décalage entre les valeurs liquidatives des OPCM et les performances des marchés. Les baisses du 11 et 12 mars ne sont pas encore prise en compte dans ces performances

Dans ce genre de situation, deux éléments sont déterminants :

  1. L’anticipation
  2. La réactivité

Concernant l’anticipation, constatant les performances des marchés en 2019, nous avons mené différentes actions de réduction du risque dans les portefeuilles.

Nous sommes également convaincus que la réactivité permet de mieux piloter les portefeuilles dans ce genre de configuration. Pour gagner en efficacité et ne plus subir les délais de traitement des assureurs et des banques, nous accélérons la mise à disposition pour nos clients d’un fonds dédié, qui aura vocation à héberger l’essentiel des stratégies dynamiques de nos portefeuilles. Ce fonds aura la possibilité de réduire l’exposition au risque « action » du portefeuille sur un laps de temps très court (48h) et à réinvestir avec tout autant de rapidité.

Notre conviction, c’est que dans cette situation, totalement inédite, personne ne peut dire jusqu’où la crise va s’enfoncer. En revanche, c’est probablement une opportunité historique de se positionner sous réserve de le faire progressivement et avec des parts-feu de sécurité. C’est en ce sens que nous prendrons attache avec vous prochainement si ce n’est pas encore fait.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la situation ou si vous souhaitez des informations complémentaires, n’hésitez pas à prendre attache avec votre interlocuteur habituel.

Bien à vous

Ludovic Farnault

Farnault Investissement.

Notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine gère 130 millions d’euros pour le compte de 230 familles et entreprises. Nous élaborons des stratégies d’investissement sur mesure, nous optimisons les solutions mises en place et la fiscalité. 

Ludovic Farnault est associé et CEO du cabinet Farnault Investissement. Conseiller en gestion de patrimoine depuis 15ans. Diplômé d’un Master 2 en gestion patrimoine et en cours de formation d’un Executive MBA, il accompagne ses clients pour leur permettre de matérialiser leurs objectifs financiers et patrimoniaux.


Contacter Ludovic :