Malgré “l’année blanche”, il est possible que vous ayez un montant d’impôt sur le revenu à régler. Si c’est le cas, c’est à vous de déclencher le paiement.

Cet été, les avis d’imposition ont été mis à disposition des contribuables. Pour la majorité, aucun impôt n’est à payer du fait de l’année blanche et de la mise en application du CIMR (crédit d’impôt de modernisation du recouvrement). Pour rappel, ce dispositif permettait de générer un  crédit d’impôt évitant une double imposition ; l’une au titre des revenus de 2018 et l’autre au titre des revenus de 2019 payée par la mise en place du prélèvement à la source.

Toutefois, si vous avez déclaré des revenus au titre de l’année 2018 qualifiés d’« exceptionnels », ou que vous avez perçu en janvier une avance de réduction ou de crédit d’impôt trop importante; vous pouvez avoir un montant complémentaire à verser au Trésor Public.


Mais attention, dans un email envoyé mercredi 4 septembre au contribuables par l’administration, celle ci indique qu’ aucun prélèvement automatique ne sera réalisé sur les comptes bancaires des contribuables pour le paiement de cet impôt. Si vous avez un montant à payer apparaissant sur votre avis d’imposition, c’est donc à vous de déclencher le paiement.


Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur le site www.impots.gouv.fr ou utiliser l’application Impots.gouv (disponible sur Google Play, App Store ou Windows store), et suivre la procédure de paiement ou vous rendre dans le centre des impôts dont vous dépendez.

Important : ce paiement doit effectué au plus tard le 16 septembre 2019 ou 21 septembre 2019 si vous payez par voie dématérialisée.

Source: impot.gouv.fr

Christophe Charlet dispose d’une expérience de 31 ans en matière financière. Diplômé du centre d’études supérieure de banque, spécialisation conseil en gestion de patrimoine, il est associé du cabinet Farnault Investissement situé à Paris. Farnault Investissement accompagne familles et sociétés dans l’élaboration et l’optimisation de leur stratégie d’investissement.


Contacter l’auteur :