Un placement performance et sécurité

Certains assureurs proposent depuis quelques années des fonds en euros disposant d’une part significative investie dans du patrimoine immobilier.

Les deux leaders dans cette catégorie, Sécurité Pierre Euro chez Suravenir et Euro Allocation Long terme chez Spirica sont investis à hauteur d’environ 80 % du fonds sur des actifs immobiliers (contre 5 % à 10 % pour un fonds en euros classique). Cela leur permet de dégager des performances nettement supérieures aux autres fonds en euro « classiques ». A titre d’illustration, en 2018, Sécurité Pierre Euro a rapporté 3.20% nets de frais de gestion, Euro Allocation Long 3% nets de frais de gestion quand la moyenne est à 1.8%.

Pour générer ces performances, les assureurs intègrent dans leurs fonds des actifs immobiliers en direct ou en investissant dans des SCPI et ou des OPCI.

Avantages :
Les fonds en euros immobiliers sont avant tout des fonds en euro ! Cela implique qu’ils permettent aux investisseurs de disposer d’un capital garanti et de tous les avantages d’un fonds en euros classique (disponibilité, effet cliquet, sécurisation des plus-values…). Par ailleurs, en plus d’offrir des rendements historiques nettement supérieurs aux autres, ils n’intègrent pas l’assiette de calcul de l’IFI ; c’est donc un excellent support pour investir dans l’immobilier sans avoir à en subir la fiscalité.

Inconvénients :
La performance de ces fonds étant très liés à la performance de l’immobilier commercial, il faut bien avoir en tête que celui-ci, peut fluctuer à la hausse comme à la baisse et dans cette dernière hypothèse provoquer une baisse du rendement. Par ailleurs, le secteur de l’immobilier étant un marché peu liquide, il convient de s’assurer que la taille du fonds ne prenne pas trop de place dans les actifs de l’assureur de façon à ce que celui-ci puisse toujours en assurer la liquidité.