Interview de Rolando Grandi, le gérant du fonds Echiquier Artificial Intelligence de la financière de l’échiquier.

Pouvez-vous nous présenter rapidement Echiquier Artificial Intelligence (AI) ?

Echiquier Artificial Intelligence est un Fonds[1] actions internationales investie dans des valeurs de croissance à travers le monde qui développent ou adoptent l’intelligence artificielle (IA). Nous utilisons des algorithmes sémantiques pour constituer un univers d’investissement exhaustif, puis ciblons quatre profils d’entreprises : les développeurs d’IA, les fournisseurs d’infrastructures, les facilitateurs et les utilisateurs. Notre approche est globale.

Quel est l’objectif de gestion du Fonds et la durée d’investissement recommandée ?

Par notre savoir-faire de sélection de valeurs et notre gestion de conviction, nous cherchons à capter la création de valeur de l’IA dans le monde. Cette approche devrait nous permettre de surperformer notre indice de référence, le MSCI World NR en euro, sur la période d’investissement recommandée de 5 ans.

D’où viennent les expertises de LFDE en matière d’IA ?

Echiquier Artificial Intelligence s’est nourri de l’expertise actions internationales de La Financière de l’Echiquier déployée au sein d’Echiquier World Equity Growth, que je co-gère avec David Ross. Nous avons décelé cette mégatendance émergente il y a plus de 2 ans et décidé de lancer, en juin 2018, une solution dédiée à cette technologie révolutionnaire, qui à titre personnel me fascine depuis longtemps. Je parcours aussi le monde à la rencontre des entrepreneurs afin de trouver des idées d’investissement et ces rencontres passionnantes, que ce soit en Chine, au Japon ou dans la Silicon Valley, nourrissent ma réflexion sur l’IA.

Pourquoi pensez-vous que l’IA est une bonne thématique d’investissement ?

La thématique est porteuse et le moment propice, l’essor de l’IA ne fait que commencer. Cette révolution technologique impactera progressivement et très rapidement tous les secteurs de l’économie. Le cabinet de conseil McKinsey estime que d’ici 2030, 70% des entreprises auront adopté l’IA à travers le monde. Tous les secteurs sont potentiellement sujets à la disruption, même les plus traditionnels, les plus fermés comme l’automobile par exemple.


Découvrez notre dossier complet sur les megatrends


Pouvez-vous nous donner l’exemple d’un titre sélectionné et nous dire pourquoi vous l’avez choisi ?

Je citerais ALTERYX, premier poids du portefeuille, une entreprise de logiciels et une plateforme d’analyse de données particulièrement innovante. Ses solutions font gagner des milliers d’heures aux chercheurs et analystes de données et permettent également à des non-initiés à l’ingénierie de données d’accéder à des capacités analytiques intuitives. Cette société californienne déploie au sein de ses logiciels énormément d’IA, ce qui lui permet d’afficher des performances remarquables. Conséquence de ce leadership technologique, les plus grands groupes du monde entier, Adidas, Amazon, Cisco, Edenred, Google, Microsoft ou encore Unilever[2], font appel à elle. La croissance de son chiffre d’affaires reste ainsi très élevée, à plus de 50% par an, avec une valorisation cohérente à son profil d’hyper croissance.

Pourquoi investir dans ce Fonds ?

Echiquier Artificial Intelligence mise sur ceux qui inventent le monde demain. L’ère de l’IA ne fait que commencer et les gisements de croissance sont prodigieux. L’apport de l’IA à l’économie planétaire est estimé par PwC à 15,7 trillions de dollars d’ici 2030. Nous entrons dans une autre dimension et sommes très heureux à La Financière de l’Echiquier de permettre à nos clients et nos partenaires de s’exposer à cette dynamique d’innovation pure ! Les performances d’Echiquier Artificial Intelligence sont au rendez-vous, avec une performance cumulée de +16,0% depuis sa création le 20 juin 2018 (8,6% pour son indice de référence, le MSCI World NR EUR) et de +35,1% depuis le depuis de l’année, contre +19,5% pour son indice [3].

[1] Le terme Fonds désigne un compartiment de SICAV

[2] Les valeurs et secteurs cités sont donnés à titre d’exemple. Ni leur présence dans les portefeuilles gérés, ni leur performance ne sont garanties. Elles sont susceptibles de varier dans le temps.

[3] Données au 30.08.2019. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Les principaux risques sont le risque actions avec une exposition de 60% minimum, le risque de perte en capital et le risque de change.

Farnault Investissement.

Notre cabinet de conseil en gestion de patrimoine gère 130 millions d’euros pour le compte de 230 familles et entreprises. Nous élaborons des stratégies d’investissement sur mesure, nous optimisons les solutions mises en place et la fiscalité.

Estelle Flores est Community Manager. Elle participe au développement de la stratégie de communication dans le cabinet de conseil en gestion de patrimoine Farnault Investissement. Elle alimente le site Internet, les réseaux sociaux et anime les échanges entre les internautes.